Salut guys, comme vous le savez, l’école recommence bientôt. Il y en a pour certain que le retour à l’école est pénible et demandant. Pour ma part, je suis quand même assez content que sa recommence. Aller revoir la gang d’école qu’on a pas vu durant l’été ça sonne comme un bon projet. On ajoute à ça les nieseries qui peuvent se dire dans une classe avec les profs et les étudiants et on se dis que la session ne sera pas si pire. On pense ça jusqu’à temps que la mi-session arrive.. À partir de là, je pense que c’est unanime, on en a plein notre cass’. Haha. Mais bon, les études c’est pour une bonne cause alors on lâche pas.

       En fait, ce dont je voulais vous parler est en lien avec le set-up de transport que ma blonde et moi on doit utiliser pour se rendre l’école. À vrai dire, on habite à Bromont depuis plus d’un an. On a déméngé là-bas en raison du fait qu’elle étudiait au Cégep de Sherbrooke et que moi j’étudie au Collège LaSalle à Montréal. De cette façon, on se trouve à être pile entre les deux villes. Donc, à tout les matins, je me dirige vers Montréal et elle se dirigeait vers Sherbrooke. J’en ai parlé avec plusieurs personnes et beaucoup d’entre-eux trouvent cela insensé. La question est: est-ce que ce choix est bon? En ayant choisi cette méthode, il va de soi qu’il y a certains problèmes qui viennent jouer dans la balance. Voici les 4 problèmes majeurs qui peuvent se régler avec un peu de discipline personnelle:

  • Trajet
  • Trafic
  • Temps
  • Argent

Trajet

Le trajet entre Bromont-Montréal ou entre Sherbrooke-Montréal est entre 80 et 88 km. Il y a deux façons de régler ce problème. Premièrement, la plus évidente, utiliser son auto. Par conséquent, vous devez payer votre gas, user vos pneus, faire plus de changements d’huile, etc. Ce choix est bon si vous n’allez pas en direction Montréal, car le problème du trafic fait en sorte que vous allez arriver en retard à vos cours si vous devez passer dans les heures de pojnte. Malgré ça, l’auto reste un bon moyen. Deuxièmement, il existe le service de transport d’autobus qui se rend de Sherbrooke jusqu’à Montréal en faisant un arrêt à Bromont. D’après moi, ce choix est le meilleur, car les autobus font des arrêts selon leur horaire déja établie donc il est facile d’agencer leur horaire au mien. De plus, arriver à Montréal, les autobus utilise les voies réservées sur le pont Champlain ce qui fait en sorte qu’on passe à côter du trafic et que l’on ne reste jamais pris pendant des heures. Comme ça on ne perd pas de temps.

Trafic

Le problème du trafic se règle de la même façon que le trajet; en utilisant le service d’autobus de luxe. En plus de passer à côté du trafic, le wifi est inclus donc c’est plus facile de trouver du temps pour faire des travaux même si, la plupart du temps, tout le monde dort dans le bus.

Temps

Pour pouvoir arriver à l’heure à ses cours, il faut avoir une bonne organisation du temps et un bon cadran le matin. En effet, je me lève 3 heures avant mon premier cours, ce qui me laisse 1h pour me préparer, 1h et quart d’autobus et 45 minutes de métro et de marche pour me rendre à l’école à tous les jours. Donc, si on a un cours à 8h le matin, le cadran sonne à 5h am. Malheureusement, cette session-ci, mes cours commencent tous à 8h les 5 jours de la semaines. J’ai déja hâte à la mi-session.

Argent

Effectivement, l’argent peut être un problème au fait d’habiter si loin de notre école. En fait, lorsque l’on prend son auto, les dépenses pour le gaz, usure de l’auto et les changements d’huile deviennent les problèmes prioritaires. Si on choisi l’autobus, une passe par mois coûte 356,86$ pour pouvoir faire Bromont-Montréal aller-retour. Il faut donc inclure ce montant dans le budget et tenter de mettre le reste de notre argent à la bonne place. Travailler la fin de semaine s’impose et avoir la chance d’obtenir des prêts et bourses sont des solutions qui peuvent aider grandement.

Donc, voilà en gros mon set-up de transport pour me rendre à l’école et aller étudier. Il y en a peut-être quelque uns d’entre vous qui ont déja pensé faire de même pour des études soit à Sherbrooke ou à Montréal en habitant enre les deux. Il faut juste se dire que le projet est réalisable, mais qu’il vient avec certains sacrifices comme dormir tard le matin et avoir 2h30 d’autobus à faire par jours. Haha. Malgré tout, une fois que l’on entre dans le ”beat” tout se fait bien et c’est loin d’être si pénible. Sur ce, merci, et je nous souhaite à tous d’avoir des bonnes notes.

Dess