Le porc-épic!

  • Problème : Un gros porc-épic
  • Où : Frontière Vermont-Massachussetts
  • Quand : Mai 2015, 3h du matin
  • Solution : Un frère mécano et des élastiques à cheveux.

Mai 2015. Après un long hiver et deux grosses sessions à l’école, pour moi et Dess c’était évident, il était temps de partir, de faire un voyage ou un roadtrip, de vivre un peu d’aventure et de s’évader un peu. Alors, avant la fin mai, on choisi de s’organiser avec nos emplois étudiants pour avoir une semaine off et on décide de partir en roadtrip du Québec jusqu’au milieu de la côte est américaine. Destination : Virginia Beach!!

On part donc, accompagné de mon petit frère, qui venait tout juste de recevoir son passeport, question de l’amener découvrir les États un peu. …On a bien fait de l’embarquer avec nous…

On est partis à minuit du Québec. Google map indiquait que la Virginie était à 12-13h de chez nous, alors on espérait arriver le lendemain en début d’après-midi.

Malheureusement… 3-4h seulement après avoir passé devant les douaniers (pas les plus sympathiques au monde d’ailleurs), à l’entrée de l’état du Massachusetts, un charmant et énorme porc-épic décide de traverser l’autoroute en même temps que nous! ?

Alors ce qui devait arriver arriva. Dess, qui conduisait, à passé littéralement sur le pauvre porc-épic. Le côté gauche de mon bumper avant à un peu éclaté en morceaux… Et il s’est mis à y avoir toutes sortes de bruits étranges venant de la roue avant gauche de l’auto quand on roulait.

Sur le coup on s’est dit : 3h du matin… loin du Québec… fin du roadtrip… Nice!

Mais heureusement, on avait amené mon frère qui trippe un peu mécano ! Alors on s’est arrêté au truck stop le plus proche, mon frère Nicolas à retiré les morceaux de bumper coincés dans la roue et il a retiré un énorme tuyau qui était sur le point de tomber… qui n’était pas si utile que ça selon lui… Haha.

Donc, il ne restait plus qu’à rattacher tous les plastiques qui pendaient sous l’auto ! 😀 Mais bien sûr, pas de danger qu’on ait la moindre corde en notre possession. Alors Nico m’a dit : « Tu dois ben avoir quelques élastiques à cheveux sœurette ? » Haha… oui ça j’en avais, donc on les a pris pour tout rattacher, on est repartis et tout semblait correct… On a fait l’aller-retour en Virginie comme prévu, et j’ai passé la semaine les cheveux lousses hahaha.

Conclusion : Quand y’a un imprévu, ne pas paniquer, observer nos options et prendre des photos pour les regarder plus tard en riant haha.

On n’a pas réussi à arriver en début d’après-midi, on est arrivé en fin de soirée lol, mais ce fut un super roadtrip et les 3 ensemble, on a vraiment eu du fun ! 🙂

M2 & Dess